CHIRURGIE DES DOULEURS DE L'EPAULE (acromioplastie)

CONFLIT SOUS ACROMIAL
TECHNIQUE ARTHROSCOPIQUE
ANATOMIE ET DIAGNOSTIC
 

L’épaule est constituée de l’extrémité de l’os du bras (tête de l’humérus) qui glisse dans une cavité (la glène) située sur l’os omoplate.

La tête de votre humérus ne tourne pas convenablement.

Elle a tendance à monter et à coincer contre l’os situé juste au-dessus (acromion) les attaches (tendons) des muscles qui l’entourent.

Comme ils frottent, ces tendons (issus des muscles de la coiffe des rotateurs) s’irritent (inflammation). C’est pourquoi vous avez mal lors de certains mouvements du bras et quand vous êtes couché dessus.

Votre chirurgien peut vous proposer une opération pour supprimer la douleur : l’acromioplastie. 

TECHNIQUES ET SUITES IMMEDIATES
 

Soit on insensibilise seulement votre épaule, (anesthésie locorégionale), soit on vous endort complètement (anesthésie générale) soit on fait les deux associées.

Cette opération se fait sans ouvrir l’articulation, en visualisant l’intérieur grâce à un petit câble (fibre optique) relié à une caméra (arthroscopie). Le but de l’intervention est d’élargir l’espace sous l’acromion pour que les tendons passent plus facilement. Il est également nécessaire parfois de couper le tendon du long biceps qui provoque parfois des douleurs. Ce tendon n’est pas indispensable au bon fonctionnement de l’épaule et du bras.

L’opération dure entre trente minutes et une heure trente.          

 
RESULTATS ET COMPLICATIONS

Il est toujours possible que des muscles, tendons, ligaments, nerfs ou vaisseaux sanguins soient abîmés accidentellement. Cela peut créer des problèmes de fonctionnement ou de sensibilité de certaines parties du bras. Cependant l’intervention présente peu de risques.

La chirurgie peut se dérouler en « ambulatoire » ou nécessité une hospitalisation de 2 à 3 jours. L’épaule est immobilisée quelques temps (10-15 jours) dans une écharpe.

Vous devez faire des exercices de rééducation. La rééducation doit débuter dans les jours qui suivent l’intervention (3 x par semaine). Prévenez votre kiné avant l’intervention.

Plus vous recommencez rapidement à bouger votre articulation, plus c’est douloureux mais ces mouvements sont essentiels pour éviter qu’elle devienne raide.

Si des microbes envahissent la zone opérée (infection), il faut un traitement médical prolongé, voire une nouvelle opération. Exceptionnellement, le bras peut devenir raide et gonfler de façon exagérée (algodystrophie).

Il y a plus fréquemment une légère raideur de l’épaule qui disparaît avec le temps. Toutes ces complications sont très rares.

La façon dont les tendons irrités peuvent récupérer est variable et imprévisible. C’est pourquoi certains patients sont satisfaits du résultat au bout quelques jours et d’autres seulement après plusieurs semaines. 

L'arrêt de travail est variable suivant votre activité. Pour un travailleur de force celui-ci peut aller jusqu'à 3 à 4 mois d'arrêt.

 

 

Acromion agressif

Acromioplastie

Elargissement de l'espace sous acromial

TEL: 

Dr Jean-Baptiste MARCHAND

Chirurgie orthopédique

AVERTISSEMENT
 

Ce site internet est un site d'information médicale dédié aux patients et aux correspondants professionnels de santé du Dr Jean-Baptiste MARCHAND, chirurgien orthopédiste et traumatologue excerçant à la Clinique Chirurgicale Porte Océane des Sables d'Olonne.

Il a pour objectif de faciliter la relation médecin-patient.

 

Vous trouverez la politique éditoriale de ce site en cliquant sur ce lien.